Vaccins contre le Covid-19 : le défi logistique de la livraison

Les doses de vaccin contre le Covid-19 arrivent chaque semaine en pleine nuit dans des chambres froides, et n'y restent que quelques heures. Lundi 29 mars au matin, 1 900 fioles du vaccin AstraZeneca doivent être réparties et expédiées au plus vite vers les pharmacies d'Ile-de-France. Autour de chaque carton, des caissons isothermes sont préparés et scannés avec une attention toute particulière.500 000 doses disponibles"Je suis fière de faire cela. Plus on réussit à en livrer, plus les gens sont vaccinés, et plus les gens sont sauvés. Quand on fait cela, on voit les gens qui font la queue pour se faire vacciner dans les pharmacies, chez les médecins, et on se dit 'vous n'allez pas faire la queue pour rien'", raconte Laure Fonnard, préparatrice de commandes. Cette semaine, cette entreprise spécialiste de la livraison de médicaments doit répartir 150 000 des 500 000 doses disponibles sur notre territoire. Les nombres de flacon et les bénéficiaires sont décidés à l'avance par Santé publique France. La plupart des pharmaciens ne découvrent le nombre de flacon qu'on leur octroie qu'au moment du déballage.