Vaccins contre le Covid-19 : "C’est très rare" d’avoir une telle opacité sur les contrats et ce n'est "pas acceptable", dénonce une association de surveillance des lobbies

franceinfo
·1 min de lecture

Martin Pigeon, de la Corporate Europe Observatory, estime que "le secteur a reçu des milliards d'euros d'argent public pour accélérer la mise au point de ces vaccins" contre le Covid-19.

"C’est très rare" d’avoir une telle opacité sur les contrats de vaccins, dénonce sur franceinfo mercredi 3 février, Martin Pigeon, militant-chercheur au Corporate Europe Observatory (CEO), une association de surveillance des lobbies européens à propos des contrats concluent entre l'Union européenne et le laboratoires sur les vaccins contre le Covid-19.

>> Les dernières informations sur l'épidémie de Covid-19 dans notre direct

Il précise qu’"en septembre dernier" le CEO a "introduit une requête d'accès pour obtenir le détail des correspondances entre la Commission européenne et les laboratoires pharmaceutiques, ainsi que la composition de l'équipe de négociation de ces contrats. À l’heure actuelle, nous n’avons toujours rien reçu".

"Des milliards d'euros d'argent public"

Le CEO a donc "porté plainte auprès de la médiatrice européenne". En réaction, dit-il, la Commission européenne "a publié deux contrats en version expurgée. Un contrat avec Curvac et un contrat avec AstraZeneca, qu’elle a pour la petite histoire, publié par erreur en entier". Il révélait un accord à hauteur de 870 millions d’euros, précise-t-il.

Cette opacité n'est "pas acceptable", dénonce Martin Pigeon alors que "le secteur a reçu des milliards d'euros d'argent public pour accélérer la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi