Vaccins contre le coronavirus : le défi du conditionnement et de l’acheminement

Bonne nouvelle pour l’Europe. Lundi 21 décembre, la Commission européenne a donné son autorisation pour la commercialisation du vaccin contre le coronavirus développé par Pfizer et BioNTech, permettant aux États membres de débuter leurs campagnes de vaccination dès le 27 décembre. En France, le ministre de la Santé, Olivier Véran, est attendu mardi 22 décembre sur une plateforme logistique de vaccins de Chanteloup-en-Brie, en Seine-et-Marne. "Le gouvernement veut montrer qu’il organise sa campagne de vaccination, qu’il maîtrise notamment l’acheminement et le conditionnement des doses de vaccins", explique la journaliste de France Télévisions, Muriel Gensse, en direct de la plateforme. Un exercice en présence d’Olivier Véran Le principal défi reste le respect de la chaîne du froid, puisque ce vaccin contre la Covid-19 doit être conservé à des températures très basses. "Il faut donc des congélateurs et une livraison extrêmement rapide. Olivier Véran va donc assister à un exercice de conditionnement et d’acheminement des vaccins", précise Muriel Gensse.