Vaccins, contrôle des yeux... Ce qu'il faut vérifier avant d'envoyer votre enfant à l'école

© ARTHUR NICHOLAS ORCHARD / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Douze millions d'élèves font leur retour en classe dès jeudi, et on compte au moins autant de parents stressés. Il reste deux petits jours pour préparer la rentrée. La réflexion récurrente à cette époque de l'année : "Pourvu que je n'aie rien oublié." Pas de panique, Europe 1 vous livre les derniers conseils pour ne rien louper.

Est-ce que chez vous, tout est prêt pour la rentrée ? Le cartable est rangé, la trousse et les crayons de couleur achetés ? Sinon, il vous reste deux petits jours pour préparer les affaires de votre enfant. Douze millions d'élèves font leur retour en classe dès jeudi, et on compte au moins autant de parents stressés. La réflexion récurrente à cette époque de l'année, c'est "pourvu que je n'aie rien oublié". Pas de panique, Europe 1 vous livre les derniers conseils pour ne rien louper.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Un carnet de santé à jour

La première chose à faire, c'est de vérifier si le carnet de santé est bien à jour. Pour entrer en maternelle, onze vaccins sont obligatoires : "Diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, haemophilus, pneumocoque", énumère Pascal Le Roux, secrétaire général du Conseil national professionnel de pédiatrie. Il y a également les vaccins contre l'hépatite B, le méningocoque, la rougeole, les oreillons et la rubéole. Pour les habitants de Guyane, la fièvre jaune est aussi obligatoire. Des rappels seront nécessaires à l'entrée en primaire et au collège.

Rassurez-vous, pour les retardataires, l'école est indulgente. Il sera possible de prendre rendez-vous après la rentrée auprès des pédiatres. "On fera confiance aux familles pour que rapidement, elles mettent à jour le retard s'il y en a un", assure Pascal Le Roux. "Mais il ne faut pas non plus qu'il s'éternise", avertit-il.

Contrôle ophtalmologique et dentaire

Ensuite, ...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Olivier Beunache, ancien professeur : "J’ai enseigné pendant 17 ans. Et pendant 10 ans, j’ai vraiment aimé ce métier"