Vaccins : Bardella (RN) dénonce un "amateurisme" du gouvernement

·2 min de lecture
Le vice-président du Rassemblement national Jordan Bardella à Nanterre, le 28 juillet 2020

La France "est la risée du monde" à cause de la lenteur des vaccinations contre le Covid-19, a accusé dimanche le vice-président du RN Jordan Bardella, dénonçant au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI un "amateurisme" du gouvernement.

"L'Allemagne met en place 400 grands centres vaccinaux et nous, on a vacciné en une semaine le même nombre que les Allemands vaccinent en 30 minutes", a affirmé l'eurodéputé, alors qu'une polémique monte sur le nombre -quelques centaines en une semaine- de personnes ayant déjà été vaccinées en France.

"On est la risée du monde. Ils ont raté les masques, les contrôles aux frontières (...) et on vaccine en sept jours 450 personnes. C'est honteux", a-t-il lancé, jugeant que la France est "dans l'amateurisme le plus total, surtout lorsqu'on se compare aux autres pays européens."

"On est face à un problème de logistique [...] Il faut que ceux qui souhaitent se faire vacciner puissent le faire, qu'on mette en place de grands centres vaccinaux [...] Où est le ministre de la Santé ?", a-t-il insisté.

"Toute la communauté soignante ne comprend pas pourquoi il y a un tel écart avec l'Allemagne: l'Allemagne vaccine 20.000 personnes par jour, nous sommes à 50", avait dénoncé samedi sur BFMTV le Pr Mehdi Mejdoubi, du centre hospitalier de Valenciennes. Pour tenter de rassurer, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé jeudi que les soignants à partir de 50 ans pourraient être vaccinés dès lundi, avançant leur tour de plusieurs semaines.

Jordan Bardella, qui a contracté le Covid-19 début novembre, a refusé de dire s'il se ferait lui-même vacciner, alors que les électeurs de son parti sont, selon les sondages, les plus sceptiques quant au vaccin. Il a insisté sur la possibilité d'un "libre-arbitre" sur ce point.

cs/bap/rhl