Vaccins Astrazeneca: Le message de Véran après 1500 rendez-vous non honorés dans le Nord

Anthony Berthelier
·Journaliste au HuffPost
·2 min de lecture
Le ministre de la Santé Olivier Veran a voulu rassuré après les 1500 rendez-vous de vaccination annulés dans le nord de la France (Photo: BERTRAND GUAY / AFP)
Le ministre de la Santé Olivier Veran a voulu rassuré après les 1500 rendez-vous de vaccination annulés dans le nord de la France (Photo: BERTRAND GUAY / AFP)

POLITIQUE - Comment restaurer la confiance? Invité du journal télévisé de 13 heures de TF1, ce lundi 5 avril, Olivier Véran a fait un tour d’horizon des débats touchants à la vaccination contre le Covid-19, s’arrêtant notamment sur la défiance d’une partie de la population à l’encontre du sérum d’Astrazeneca.

Dans le Nord, à Gravelines et dans le Pas-de-Calais à Boulogne-sur-Mer ou Calais, nombreux rendez-vous n’ont pas été honorés au cours de ce week-end pascal. Au total, selon France Bleu et La Voix du Nord, quelque 1500 doses n’ont pas trouvé preneur.

Un problème pour le gouvernement qui compte particulièrement sur ce vaccin dans sa stratégie de couverture globale. C’est pourquoi le ministre de la Santé a tenu à rappeler les conclusions des autorités de santé qui évoquent une balance bénéfices / risques très largement en faveur du produit d’Astrazeneca, et ce même si ses effets secondaires font régulièrement la Une de la presse.

Faire confiance aux “blouses blanches”

“Souvenez-vous, on nous a reproché notre prudence au moment de suspendre pendant 72 heures puis en limitant (le vaccin Astrazeneca ndlr) aux personnes plus âgées. On n’est jamais trop prudent”, a d’abord expliqué Olivier Véran, comme vous pouvez le voir ci-dessous, avant de se montrer rassurant quant à la fiabilité du sérum suédo-britannique: “le risque de faire une forme grave de Covid quand on a 55 ans est nettement supérieur, de manière écrasante, à tous risques d’effets indésirables si on se fait vacciner.”

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Pour le ministre, “la meilleure preuve de confiance (...) ce sont l...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.