Coronavirus en Afrique : quels sont les pays qui vaccinent ?

Par Le Point Afrique
·1 min de lecture
Le 9 novembre dernier, le roi Mohammed VI avait donné ses orientations en vue du lancement d’une « opération massive de vaccination contre le Covid-19 ».
Le 9 novembre dernier, le roi Mohammed VI avait donné ses orientations en vue du lancement d’une « opération massive de vaccination contre le Covid-19 ».

Enfin du concret pour la vaccination en Afrique. Après les Seychelles et l'Égypte, le Maroc va démarrer sa campagne de vaccination la semaine prochaine alors que le continent africain est devenu la deuxième région où la progression de la pandémie est la plus rapide. Depuis vendredi 22 janvier et l'atterrissage de l'avion de la Royal Air Maroc en provenance d'Inde chargé du premier lot du vaccin britannique « AstraZeneca », c'est le soulagement pour bon nombre de Marocains, qui avaient jusque-là les yeux rivés vers le ciel. Depuis dimanche 24 janvier, il est même déjà possible de prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre le nouveau coronavirus, première étape d'une campagne nationale gratuite et « graduelle » prévue dès la semaine prochaine.

Le Maroc passe aux actes

Le vaccin AstraZeneca/Oxford, commercialisé sous le nom Covidshield, est autorisé pour une durée de 12 mois et sera administré en deux temps, avec un intervalle « de quatre et 12 semaines » entre les deux doses, précise le document du ministère de la Santé. Les premières injections sont réservées en priorité aux professionnels de la santé de plus de 40 ans, aux autorités publiques, aux militaires, aux enseignants de plus de 45 ans, mais aussi aux plus de 75 ans, dans les zones marquées par d'importants taux de contamination. Si aucune date n'a été officiellement communiquée pour les premières vaccinations, une campagne de sensibilisation sur le thème « Je me protège, je protège mon pay [...] Lire la suite