Vaccins : pourquoi de telles différences de prix entre les Etats de l'UE et les autres?

·1 min de lecture

Ce sont des prix que les Européens auraient préféré garder secrets. La secrétaire d'Etat belge au budget, Eva de Bleeker, a mis en ligne la semaine dernière sur son compte Twitter les prix des vaccins acquis par la Belgique et négociés par l'Union européenne : 1,78 euro l'unité pour AstraZeneca, 6,93 pour Johnson & Johnson, 7,56 pour Sanofi/GSK, 10 pour Curevac, 12 pour Pfizer-BioNTech et 14,68 pour Moderna. Face à l'effervescence médiatique, la secrétaire d'Etat a retiré son tweet dans la demi-heure.

Ces révélations embarrassent la Commission européenne, qui a négocié les tarifs et ne souhaitait pas les ébruiter. Contacté par le JDD, Stefan de Keersmaecker, porte-parole de la Commission sur les questions de santé, écrit que "nous ne pouvons pas confirmer les prix. Cela est couvert par les clauses de confidentialité que la Commission respecte strictement." 

Des vaccins négociés pour toute l'UE, au même prix à l'unité

Selon Reinhilde Veugelers, chercheuse associée au think-tank pro-européen Bruegel, les prix à l'unité affichés vaudraient bien pour toute l'Europe : "Ce sont les prix que l'UE a négociés, donc ils s'appliquent à toute l'Union." Lundi, Reuters avançait pourtant un autre chiffre, citant un document interne à l'UE selon lequel le vaccin Pfizer-BioNTech aurait coûté à l'UE 15,50 euros l'unité, et non 12, pour 300 millions de doses au total. Mais cette différence pourrait être liée au transport et à la distribution des vaccins dans les Etats membres. "Il y a toujours ...


Lire la suite sur LeJDD