Vaccinodrome du Stade de France : Stéphane Troussel appelle à protéger la "première ligne"

·1 min de lecture

À partir de mardi et pour plusieurs mois, le Stade de France, situé en Seine-Saint-Denis, va se transformer en vaccinodrome géant afin d'administrer environ 10.000 doses de produits anti-Covid-19 par semaine. Invité sur Europe 1 dimanche, le président socialiste de la Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel, appelle le Premier ministre Jean Castex à "aller encore plus loin" en élaborant une stratégie de vaccination "spécifique" à destination des "professionnels en première ligne" et en particulier des enseignants.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

"C'est maintenant qu'il faut le faire"

"C'est le sens d'une proposition qu'avec Mathieu Hanotin, le maire (PS) de Saint-Denis, nous faisons ce (dimanche) matin, dans une lettre ouverte" à l'attention de Jean Castex et publiée dans Le JDD, souligne Stéphane Troussel. "Au moment où va s'ouvrir ce grand centre de vaccination, nous proposons au Premier ministre, parce que nos deux collectivités se sont beaucoup impliquées dans l'ouverture de ce centre, d'aller encore plus loin et de déployer une stratégie de vaccination spécifique pour les professionnels en première ligne", développe le président de département.

Celui-ci rappelle par ailleurs que Jean Castex avait "salué" lors d'une visite à Saint-Denis, des "initiatives" destinées à fournir une vaccination aux "publics les plus les plus précaires avec un centre dédié". Quant à la stratégie spécifique pour la première ligne, "c'est maintenant qu'il faut l...


Lire la suite sur Europe1