Vaccinations, restaurants, couvre-feu... Jean Castex veut donner "plus de visibilité"

·3 min de lecture

Couvre-feux, vaccins, perspectives pour la culture, la restauration ou bien les stations de ski... Le premier ministre, Jean Castex, tiendra, jeudi, à 18 h, une conférence de presse, aux côtés du ministre de la Santé, Olivier Véran, pour dresser un état des lieux des mesures sanitaires, alors que l'épidémie de Covid-19 circule toujours activement en France.

Une conférence de presse pour "donner le plus de visibilité possible". Alors que plus de 25 000 cas de Covid-19 ont été enregistrés en 24 heures en France, le Premier ministre, Jean Castex, dressera les grandes lignes de la stratégie gouvernementale pour lutter contre la pandémie, jeudi 7 janvier à 18h, aux cotés du ministre de la Santé, Olivier Véran.

Des précisions seront apportées sur la stratégie vaccinale de la France, objet de critiques, ainsi que sur les nouvelles mesures sanitaires mises en place pour lutter contre la propagation du virus. Il devrait également annoncer si d'autres départements seront concernés par un couvre-feu avancé à 18 h, au lieu de 20 h.

Les attentes sont fortes, d'autant que le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a prévenu que le début de 2021 s'annonce encore difficile pour l'économie française avec plus de faillites sur l'année qu'en 2020. Et un nombre de rupture de contrats de travail envisagés multiplié par trois en un an, dépassant 80 000.

Plusieurs secteurs maintenus à l'arrêt

Dans les stations de ski, les remontées mécaniques ne rouvriront en tout cas pas jeudi comme initialement envisagé, a affirmé, mercredi soir, à l'AFP, le secrétaire d'État chargé du Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne, en invoquant "un palier plutôt ascendant en termes de nouveaux cas (de Covid-19) et de réanimations".

À propos des lieux culturels, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a évoqué, mercredi, "un calendrier de réouverture qui pourrait être progressif". Il commencerait "par certains acteurs", comme les musées, "puis par d'autres".

Le gouvernement est aussi attendu sur la réouverture des bars et restaurants, qui ne pourront sans doute pas reprendre leur activité le 21 janvier comme prévu.

Jean Castex doit également indiquer si de nouveaux départements seront concernés par un couvre-feu avancé à 18 h, au lieu de 20 h, comme c'est le cas pour 15 départements depuis le début du mois. "C'est une carte qui peut évoluer dans un sens comme dans l'autre", a précisé le porte-parole.

Jean-François Delfraissy, le président du conseil scientifique, qui guide le gouvernement, estime que "ça va mieux actuellement que dans les autres pays européens", dont certains ont choisi de reconfiner, écoles comprises (Angleterre, Irlande, Ecosse), ou de prolonger les mesures de fermeture (Allemagne).

Le nombre de patients hospitalisés a légèrement baissé mercredi en France, à 24 708 (-163 en 24 heures), et le nombre de malades en réanimation était quasiment stable, à 2 607 (-9).

Mais avec 25 379 cas confirmés de Covid sur cette journée, "on arrive à des chiffres préoccupants", prévient-il. Et "au milieu de la semaine prochaine", quand seront connus les chiffres des contaminations pendant les fêtes de fin d'année, "ce sera peut-être le moment de discuter de mesures plus lourdes", ajoute-t-il, en faisant planer l'ombre d'un troisième confinement.

Avec AFP