Vaccination: X. Bertrand appelle à la "transparence" mais veut "faire bloc"

·2 min de lecture
Xavier Bertrand à Paris le 19 octobre 2020

Le président ex-LR de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand, possible candidat de la droite à la présidentielle de 2022, a appelé jeudi le gouvernement à la "transparence" sur la vaccination, tout en appelant à "faire bloc" sur ce sujet.

"Les éléments scientifiques doivent être rendus publics" et il faut "jouer la carte de la vérité et de la transparence", a affirmé sur France5 M. Bertrand, selon qui "si c'est nécessaire, il faut reconfiner".

Mais "si on veut réussir la vaccination qui est la sortie de la crise, il faut vraiment qu'on fasse bloc, chacun à sa place, chacun avec ses responsabilités, ça s'appelle l'intérêt général", a-t-il ajouté.

Lundi déjà sur RTL, M. Bertrand avait jugé nécessaire "que l'on fasse bloc ensemble, le gouvernement et les élus" et "que nous arrêtions de nous regarder en chiens de faïence les uns et les autres".

"Nous ne réussirons cette accélération de la vaccination que si nous travaillons tous ensemble" et "on ne peut pas donner le sentiment que chacun est de son côté, dans son couloir", avait-il ajouté.

Début janvier pourtant, le président des Hauts-de-France avait estimé qu'Emmanuel Macron avait commis "une faute gravissime" avec sa stratégie de vaccination qui "nous conduit inévitablement à l'échec".

Rappelant qu'il avait averti dès le 22 septembre qu'on n'avait "pas le droit de se louper" sur la vaccination, M. Bertrand a estimé jeudi que "le gouvernement en a tenu compte".

"J'assume totalement ce que j'ai dit, et si j'ai un regret c'est de ne pas l'avoir dit encore plus fort et plus fermement le 22 septembre", a-t-il ajouté.

L'appel à "faire bloc" de M. Bertrand n'était pas passé inaperçu car son nom revient régulièrement pour représenter la droite à la présidentielle de 2022.

"Le problème c'est pas Macron- Bertrand aujourd'hui, ça on y reviendra plus tard, je vous donne rendez-vous", a assuré M. Bertrand jeudi.

cg/cs/caz