Vaccination contre le Covid-19 : un dispositif expérimental mis en place en Seine-Saint-Denis

Claire Tervé
·.
·1 min de lecture
Quel est ce dispositif expérimental mis en place pour la vaccination en Seine-Saint-Denis (Photo de personnes attendant d'être vaccinées par FRED TANNEAU/AFP) (Photo: AFP via Getty Images)
Quel est ce dispositif expérimental mis en place pour la vaccination en Seine-Saint-Denis (Photo de personnes attendant d'être vaccinées par FRED TANNEAU/AFP) (Photo: AFP via Getty Images)

VACCIN - Rétablir l’égalité dans la vaccination. C’est dans ce but que la préfecture de Seine-Saint-Denis, en lien avec l’ARS, a décidé de tester dès ce lundi 15 février un dispositif expérimental de vaccination dédié aux personnes en situation de précarité et de vulnérabilité.

Depuis le lancement de la vaccination contre le Covid-19 pour les personnes âgées de 75 et plus, les centres de vaccination de Seine-Saint-Denis sont submergés. Les 17 lieux concernés font d’ailleurs état d’un phénomène qui les a, au premier abord, surpris: une grande partie des patients qu’ils reçoivent pour la vaccination ne vient pas de la ville, ni même du département. Ces réservations de créneaux se font donc au détriment des locaux, notamment en situation de précarité.

“J’étais là le premier jour de vaccination au centre. Au début j’ai remarqué que les patients qui arrivaient ne faisaient pas partie de ma patientèle habituelle. Puis les jours suivants cela s’est confirmé avec les 16 autres centres de Seine-Saint-Denis: on a eu un flot de personnes venant de Paris ou d’autres départements, il y en a même eu d’Issy-les-Moulineaux et on peut dire que c’est loin d’être limitrophe avec la Seine-Saint-Denis. On a fait le bilan de la première semaine et en effet, 40% des patients venus se faire vacciner n’étaient pas du département”, témoigne auprès du HuffPost le docteur Didier Duhot, responsable du centre de vaccination de Pantin. Les centres de Pierrefitte et de Noisy-le-Grand évaluent eux à 34 % la part de rendez-vous pris par des Séquano-Dyonisiens pour la pé...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.