Vaccination : cette précision discrète d'Elisabeth Borne qui met le feu aux poudres

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Elisabeth Borne était sur BFMTV mardi 27 juillet 2021. La ministre du Travail a voulu faire une précision concernant la vaccination obligatoire pour le personnel soignant. Ceux qui s'y opposeront verront leur contrat de travail suspendu. Lors des premières annonces, le personnel soignant non-vacciné aurait même été licencié. Seulement, le Sénat a refusé cet élément et donc, dans le projet de loi qui a été voté, c'est seulement le contrat de travail suspendu. Mais contre toute attente, Elisabeth Borne a fait savoir que ce ne sera finalement pas vraiment le cas. "Il ne faut pas laisser croire aux salariés qu'il ne peut pas y avoir de licenciements", a-t-elle prévenu avant d'aller plus loin : "Depuis le départ, l'objectif, c'est d'abord de convaincre les salariés et de leur faciliter la vaccination."

Seulement, si les soignants refusent de se faire vacciner, ils ne pourront plus exercer leur profession. Conséquence : ils ne seront plus payer. Et pour la ministre, cette situation ne pourra pas durer. "Comme il n'y a pas de salaire, cette situation ne peut pas durer indéfiniment et on avait souhaité dans la loi encadrer la façon dont on pourra, le cas échéant, avoir recours au licenciement, en disant notamment qu'il ne pouvait pas intervenir avant deux mois", a-t-elle encore expliqué.

Olivier Véran a-t-il menti ?

Mais ce délai a été supprimé par le Sénat lors de l'adoption définitive de la loi. Si l'idée du licenciement n'était donc plus d'actualité, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Emmanuel Macron : ce dernier coup d'éclat avant ses vacances avec sa femme
Olivia Grégoire : quand la secrétaire d'Etat doit-elle accoucher ?
Olivier Véran d'humeur taquine : sa blague discrète sur les médecins en exercice
Olivier Véran met la main à la pâte dans une séquence télé très inattendue
Olivier Véran injonctif : ce mot d'ordre qu'il rabâche malgré les critiques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles