Vaccination obligatoire pour les personnels de santé dès le 15 septembre

·2 min de lecture
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

CORONAVIRUS - Le président de la République, qui s’exprimait ce lundi 12 juillet à 20 heures dans une allocution télévisée, a notamment annoncé l’obligation de se vacciner pour toutes les personnes au contact des personnes fragiles: personnel soignant et non soignant.

Alors que l’épidémie de coronavirus connait un rebond en France, la propagation du variant Delta fait craindre une quatrième vague imminente. Pour contrer cette menace, le gouvernement a décidé de mettre en place l’obligation vaccinale pour toutes les personnes au contact des personnes fragiles. Les personnes concernées “auront jusqu’au 15 septembre pour se faire vacciner” et après cette date seront mis en oeuvre “des contrôles et des sanctions”, a-t-il déclaré. Le ministre de la Santé Olivier Véran a précisé ensuite sur LCI que ces personnes “ne pourront plus travailler auprès d’un public fragile et ne seront plus payées”.

Cela concerne les personnels soignants et non-soignants des hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, établissements pour personnes de handicap, ainsi que pour les professionnels et bénévoles auprès des personnes âgées, y compris à domicile.

“Aller le plus vite possible”

Cette obligation vaccinale est déjà en cours dans d’autres pays comme l’Italie. Au Royaume-Uni, la vaccination est obligatoire pour les personnes travaillant en maison de retraite.

Selon des sources parlementaires, un projet de loi visant à rendre obligatoire la vaccination des soignants sera présenté en Conseil des ministres lundi 19 juillet et examiné dans la semaine par le Parlement.

“Le principe, c’est que ça aille le plus vite possible”, a souligné une source juste avant l’allocution du président Emmanuel Macron. Le texte sera discuté à l’Assemblée nationale le 21 ou le 22 juillet et quelques jours plus tard au Sénat.

À voir également sur Le Huffpost: “Et toi, t’es vacciné?” Cette question vous agace, voici comment répondre

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles