Vaccination obligatoire contre le Covid-19: Castex envisage de l'appliquer aux soignants, ou "plus largement"

·2 min de lecture
Le Premier ministre Jean Castex à l'Elysée le 19 mai 2021 - FRANCK FIFE © 2019 AFP
Le Premier ministre Jean Castex à l'Elysée le 19 mai 2021 - FRANCK FIFE © 2019 AFP

Pour ralentir la propagation du variant Delta du Covid-19 en France, le Premier ministre Jean Castex consulte les chefs de groupe parlementaires et associations d'élus en vue de mettre en place une éventuelle obligation vaccinale pour les soignants. Mais selon nos informations, le chef du gouvernement pose aussi la question de l'"étendre plus largement". Un projet de loi est en préparation, selon nos informations.

Dans un courrier à l'adresse des associations d'élus locaux et des présidents de groupe, le Premier ministre note que "la couverture vaccinale des soignants reste globalement insuffisante", exprime son "souhait que le débat sur l'obligation vaccinale (soit) posé" et s'interroge sur "l'opportunité d'instaurer une obligation d'isolement, assortie de sanctions".

La couverture vaccinale des soignants jugée "insuffisante"

"La couverture vaccinale des populations soignantes reste globalement insuffisante pour apporter toutes les protections nécessaires à nos concitoyens", écrit Jean Castex dans cette lettre. "Dans ce contexte, je souhaite que le débat sur l'obligation vaccinale puisse être posé. (...) Vous voudrez bien m'indiquer également si vous estimez que cette obligation mériterait d'être étendue plus largement".

"Il est de notre responsabilité de préparer le pays à la possibilité d'un rebond épidémique à la rentrée, et de réfléchir dès aujourd'hui à tous les moyens d'en minimiser l'impacté", poursuit le chef du gouvernemetn dans son courrier. "À cet égard, il m'importe de recueillir votre analyse sur ce que pourraient être des mesures de prévention et de gestion, (...) permettant d'éviter d'imposer à nouveau des contraintes fortes pour les français".

Jean Castex appelle également à "réfléchir aux mécanismes d'incitation à la vaccination" et à l'extension du "champ d'application du pass sanitaire". Enfin, "la question du renforcement des obligations d'isolement pour les personnes atteintes par la maladie me paraît devoir être rediscutée", souligne le Premier ministre en évoquant là encore la possibilité d'une "obligation".

Selon Le Parisien, Sud Ouest ou encore Le Progrès, ce calendrier pourrait être avancé au terme d'une large consultation menée par le Premier ministre Jean Castex. Un projet de loi serait alors examiné au Parlement d'ici la fin juillet ou, plus vraisemblablement au vu des délais légaux incompressibles, en septembre.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles