Vaccination: Jacob (LR) se dit "affolé" et dénonce un "fiasco"

·1 min de lecture
Christian Jacob lors de ses voeux à la presse à Paris le 13 janvier 2021

Le président des Républicains Christian Jacob s'est dit mercredi "affolé de ce qui est en train de se passer sur la vaccination", en dénonçant de nouveau un "fiasco complet de l'Etat".

"C'est un fiasco complet sur le démarrage de la vaccination", qui est "totalement invraisemblable", a-t-il affirmé lors des vœux de LR à la presse.

"Après avoir échoué sur les masques et les tests, on pouvait imaginer que la vaccination allait être anticipée, or nous sommes aujourd'hui le mouton noir de l'Union européenne", a-t-il affirmé, en regrettant que "le pays qui rate à chaque fois, c'est la France".

"Rien n'a été préparé, rien n'a été anticipé", a estimé M. Jacob pour qui "le responsable, c'est le Président de la république, c'est le gouvernement".

"Heureusement que les maires réagissent aujourd'hui", alors que "87% des vaccins présents sur le territoire sont toujours dans les super-congélateurs et pas dans les centres de vaccination", a-t-il ajouté.

"Si on a 1 million de personnes vaccinées fin janvier, on sera à combien en fin d'année? 12 millions? On peut se gausser du Royaume-uni, mais ils ont déjà vacciné 2,7 millions de personnes", a affirmé le président de LR.

M. Jacob a également dénoncé le "mépris" de l'exécutif pour le parlement sur ce sujet, regrettant que "le ministre de la Santé daigne venir devant le parlement en fonction de ses disponibilités".

cg/ib/vk