La vaccination, indicateur de sursaut national

·1 min de lecture

"Le réflexe collectif de survie, donc de confiance dans le vaccin, unit les dirigeants à l’opinion populaire. Ce réflexe survient dans des pays qui ont toujours une ambition et une volonté, régionale ou mondiale, industrielle ou financière sinon militaire, et pour qui le mot souveraineté n’est peut-être pas un gros mot", estime le médiologue Philippe Guibert.

Parmi ce qu’on appelle les « démocraties occidentales », là où les moyens d’information et d’expression des citoyens, comme de contrainte de l’État, peuvent être comparés, les usages technologiques et les compétences scientifiques aussi, quatre pays ont commencé plus vite et plus fort leurs campagnes de vaccination anti-covid : dans l’ordre, les États-Unis d’Amérique, le Royaume Uni et Israël, puis l’Allemagne. Leur nombre de vaccinés est bien supérieur à celui des autres : sur les plus de 12 millions de personnes déjà vaccinées dans le monde, ils sont avec la Chine, les quatre premiers (4,2 millions aux US, 1 million en GB et en Israël, 240 000 en Allemagne, source « Covid tracker » au 3 janvier). Chacun a noté qu’avec nos 432 vaccinés au 31 décembre, nous en sommes en France très loin… D’autant plus loin que l’intention de se faire vacciner, mesurée par sondage, y est 20 à 30 points inférieure qu’ailleurs, avec 40% seulement des Français, proportion en régression de 14 points depuis novembre. Aux US, 69% ont cette volonté, 65% en Allemagne, 77% en Royaume Uni, et dans les pays « latins », Espagne et Italie,...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi