Vaccination : la Haute Autorité de Santé recommande de réduire le délai entre les doses

·1 min de lecture
© MARCO BERTORELLO / AFP

La Haute Autorité de Santé a publié un avis vendredi qui recommande de réduire le délai d'attente à trois mois entre la première vaccination et la dose de rappel. La HAS recommande également d'administrer un rappel aux adolescents de 12 à 17 ans à risque.

Cette nouvelle recommandation de la HAS prend en compte le variant Omicron. De très récentes études analysent l'efficacité vaccinale contre le dernier variant connu du Covid-19. "Nous avons eu des données, en particulier israéliennes, qui montrent que vis-à-vis d'Omicron, et ce n'était pas le cas vis-à-vis du Delta, l'efficacité vaccinale diminue dès le troisième mois et elle atteint 34% à quatre mois", détaille le professeur Dominique Le Guludec, présidente de l'institution. "Par contre, avec le rappel, elle augmente très fortement au-delà de 75%", insiste-t-elle.

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-7 en podcast et en replay ici

Au tout début de la campagne de rappel, le gouvernement demandait d'attendre six mois après la première injection. C'est ensuite passé à cinq, il y a quelques semaines et désormais, c'est quatre. Une décision prise par le ministre de la Santé Olivier Véran après la publication de l'avis de la Haute Autorité de Santé.

La HAS recommande la vaccination des 12-17 à risque

L'institution a émis une autre recommandation la dose de rappel pour les adolescents à risque. Elle pourrait également bientôt se prononcer sur une extension de ce rappel à tous les adolescents. Mais la Haute Autorité de Santé doit regarder de près la tolérance de cette injection supplémentaire pour l'ensemble des 12-17 ans.

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Variant Omicron : "Il est beaucoup plus contagieux, mais il n'est pas plus virulent"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles