Vaccination en Europe : "Ce n'est pas un problème de commandes", assure Stéphane Séjourné

·1 min de lecture

La Commission européenne, qui a négocié les précommandes de vaccins anti-Covid au nom des Vingt-Sept, a été visée début février par un feu nourri de critiques suite aux retards de livraisons de centaines de milliers de flacons. Invité du Grand Rendez-vous d'Europe 1/CNews/Les Echos, l'eurodéputé LREM Stéphane Séjourné l'assure : la Commission européenne n'est pas responsable de cette situation. "Ce n'est pas un problème de commandes", explique le chef de file des élus LREM au Parlement européen. Mais qui est responsable ? "Les producteurs" des vaccins, répond Stéphane Séjourné. 

EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 14 février 

"La difficulté de la politique vaccinale, elle est aussi mondiale"

"À partir du moment où vous ne recevez pas un bien que vous avez commandé, est-ce que c'est vous qui êtes responsable ou votre producteur ? La Commission européenne, elle, a un enjeu : mettre la pression pour que le contrat soit exécuté", continue Stéphane Séjourné. L'eurodéputé explique que le sujet central est celui de "la production", et salue les récentes annonces de collaborations entre les États membres de l'UE. Par exemple, quatre sites pharmaceutiques en France vont produire des vaccins anti-Covid, initialement fabriqués en dehors des frontières de l'Hexagone. 


Lire la suite sur Europe1