Covid-19 : la vaccination en entreprise devrait bientôt démarrer

·1 min de lecture

La vaccination contre le Covid-19 est au cœur de tous les débats, depuis déjà plusieurs mois. Ce jeudi 18 février, Laurent Pietraszewski était invité sur le plateau de BFM Business. Le secrétaire d’État chargé des Retraites et de la Santé au travail en a profité pour parler de la mise en place du vaccin AstraZeneca et ce, en entreprise. "Le moment est arrivé", a-t-il lancé avec fierté, avant de préciser les conditions à remplir pour en bénéficier : "Il sera possible pour les 50-64 ans qui présentent des comorbidités (…) et qui sont vulnérables de se faire vacciner dans le cadre de leur service de santé au travail."

Les personnes à risque pourront donc recevoir une dose du fameux vaccin, de la part de leur "médecin du travail". Toutefois, seul le vaccin AstraZeneca pourra être administré aux travailleurs, en accord avec les "recommandations des autorités sanitaires". Il semblerait que "cela se fasse dans les jours qui viennent" et plus particulièrement "à partir de la fin du mois" de février. Lors d’une conférence de presse donnée ce jeudi 18 février, Olivier Véran, pour sa part, a assuré qu’il faudra attendre le mois de mars pour que le vaccin soit disponible directement en pharmacie pour les Français se trouvant dans la tranche d’âge citée (à savoir de 50 à 64 ans).

Pour rappel, le ministre de la Santé a été le tout premier membre du gouvernement à s’être fait vacciner, le 8 février dernier. La séquence, immortalisée par les caméras en direct, a fait couler beaucoup d’encre. L’homme (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Nicolas Sarkozy vacciné en janvier : comment l'ancien chef de l'État, âgé de 66 ans, a-t-il pu accéder au vaccin ?
Patrice Alègre, le prédateur invisible (Planète+CI) : la série doc choc sur l'un des pires serial killer français
Le coût hallucinant du confinement et du couvre-feu détaillé par la directrice de l'IFRAP sur le plateau des Grandes Gueules(VIDEO)
Pas de nouvelles restrictions en vue au moins jusqu'au 8 mars ? L'exécutif voudrait laisser "un peu d'air aux Français"
L'épidémiologiste Catherine Hill n'envisage pas un nouveau confinement : "Ce n'est pas la solution" (VIDEO)