Vaccination des enseignants "au mois de mars au plus tard" : "C'est tard", juge le SNES-FSU

franceinfo
·1 min de lecture

Jean-Michel Blanquer a souhaité lundi 4 janvier que les professeurs puissent être vaccinés contre le Covid-19 le plus rapidement possible "au mois de mars au plus tard, si on arrive à le faire avant ce serait bien", a annoncé le ministre de l'Éducation nationale."Je pense que c'est tard", juge mardi sur franceinfo Frédérique Rolet, la secrétaire générale du SNES-FSU, le syndicat des enseignants du second degré.

"De très nombreux cas d'élèves et de personnels contaminés"

"Nous faisons partie des personnels qui font évidemment face à un public assez diversifié qui peut être contaminant", estime Frédérique Rolet. "On devrait ouvrir la possibilité aux personnels de l'Education nationale qui le souhaitent d'être vaccinés", plaide la reponsable syndicale en ayant "une logistique qui permette d'assurer évidemment la gratuité de la vaccination".

Avec l'apparition du variant du Covid-19, "toutes les précautions doivent être prises", poursuit Frédérique Rolet. "Ce qui ne veut pas dire que la vaccination doive exonérer du renforcement du protocole." Pour la secrétaire (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi