Vaccination des enfants : ce qui change avec la nouvelle attestation

·1 min de lecture
Si la vaccination des 5-11 ans est ouverte, le succès n'est pas au rendez-vous (photo d'illustration).
Si la vaccination des 5-11 ans est ouverte, le succès n'est pas au rendez-vous (photo d'illustration).

Depuis décembre, tous les enfants âgés de 5 à 11 ans peuvent se faire vacciner contre le Covid-19. Pour recevoir leurs doses, en tant que mineurs de moins de 16 ans, ils doivent pouvoir présenter une autorisation parentale. Mercredi 26 janvier, le ministère de la Santé a dévoilé une nouvelle attestation disponible en ligne, comme l'a repéré Le Parisien. Le document a été mis à jour, la grande nouveauté étant que l'accord d'un seul parent est désormais requis, contrairement à la demande précédente, qui exigeait l'aval des deux. L'abrogation de ce double justificatif, que le président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, Alain Fischer, considérait comme un « obstacle », a été actée par stratégie. L'allégement de cette règle viserait à relancer la vaccination des plus jeunes.

Depuis l'ouverture des créneaux à cette tranche d'âge, les volontaires ne se bousculeraient pas. Seulement 4 % d'entre eux ont reçu une première injection, soit 200 000 enfants, avait déploré Jean Castex lors de sa conférence de presse du 23 janvier. Loin derrière ses voisins hispaniques et leurs 50 % de vaccination chez les 5-11 ans, l'Hexagone ne se montre pas emballé par l'extension de la campagne aux bambins.

À LIRE AUSSILe port du masque rendu obligatoire dès 6 ans dans certains lieux publics

Une gestion décriée

Modifié à maintes reprises au cours de ces trois dernières semaines, le protocole sanitaire à l'école est le sujet de controverses. La prise en charge des autotes [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles