Vaccination dans les Ehpad : "Il va falloir composer avec la défiance des personnes âgées"

·1 min de lecture

Les premières doses des vaccins contre le coronavirus sont arrivées ce samedi en France sous haute protection. Les Ehpad sont en première ligne de la vaccination qui devrait débuter dès dimanche dans deux établissements : l'hôpital de Sevran en Seine-Saint-Denis et celui de Dijon. Comme une large partie de la population française, certaines personnes âgées sont peu disposées à se faire vacciner. "Il va falloir composer avec cette défiance", affirme Romain Gilzome, Directeur de l’Association des directeurs au service des personnes âgées, au micro d'Europe 1 samedi.

 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 26 décembre

"Comme tout dispositif de santé publique il faut l’accompagner de beaucoup de pédagogie et d'informations", poursuit Romain Gilzome. Selon un sondage publié mi-décembre, si un tiers des résidents des Ehpad est prêt à se faire vacciner, un autre tiers est encore hésitant et un dernier plutôt réticent. "Le ministère a adressé un certain nombre d’éléments qui vont permettre aux professionnels d’expliquer ce qu’est ce vaccin, comment il fonctionne, quel en est le bénéfice, etc."

>> Plus d'infos à suivre


Retrouvez cet article sur Europe1