Vaccination, dépistage du Covid-19 : l’épidémiologiste Catherine Hill analyse la stratégie du gouvernement

L’épidémie de Covid-19 frappe chaque jour de nombreuses personnes en France. Invité sur le plateau du 23 heures de France jeudi 29 avril, Catherine Hill, épidémiologiste à l’institut Gustave Roussy, décrypte les décisions prises par le gouvernement. Elle pointe du doigt notamment la campagne de vaccination qui "va trop lentement pour empêcher le virus à circuler". Une stratégie de dépistage pas adaptée ? Catherine Hill explique qu’elle aurait préféré une autre stratégie pour dépister les contaminations au Covid-19 en France. "Ce qu’il fallait faire dès le début, et ce qu’il faut encore faire aujourd’hui, c’est s’organiser pour dépister massivement avec des prélèvements salivaires et des tests groupés. Les autorités ne veulent pas en entendre parler, ils préfèrent vivre avec le virus. Vivre avec le virus, ça veut dire mourir avec le virus. Il y a 340 personnes qui sont mortes chaque jour en moyenne depuis le 1er décembre. C’est monstrueux et ça va continuer", précise-t-elle.