Vaccination Covid-19 : 62 % des malades chroniques ont peur des effets secondaires

·1 min de lecture

Le 14 janvier 2021, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé l'ouverture de la vaccination contre le Covid-19 pour les "patients vulnérables à très haut risque" à partir du 18 janvier 2021. Sont (entre autres) concernés : les Français souffrant de cancers, de maladies hématologiques malignes, de maladies rénales chroniques sévères, de poly-pathologies chroniques avec au moins deux insuffisances d'organes, de maladies rares ou encore d'une trisomie 21.

Oui, mais voilà : selon un récent sondage conduit par la plate-forme Carenity (auprès de 1707 patients atteints de maladies chroniques, avec une moyenne d'âge de 59 ans), seuls 32 % des malades chroniques ont (à ce jour) été vaccinés contre le Covid-19.

76 % des malades chroniques redoutent les conséquences de la vaccination sur leur pathologie

Au-delà du manque de doses, 62 % des malades chroniques disent "avoir peur" des effets indésirables liés aux vaccins contre le Covid-19. Dans le détail, bien que 52 % des patients interrogés s'estiment prioritaires vis-à-vis de la vaccination contre le coronavirus SARS-CoV-2, ils sont aussi 76 % à redouter les conséquences possibles des vaccins sur l'évolution de leur pathologie – les vaccins vont-ils aggraver leurs symptômes ? Les vaccins risquent-ils d'augmenter la fréquence des crises ? Les vaccins peuvent-ils interagir avec leur traitement quotidien ?

Malgré tout, la vaccination reste un espoir pour 67 % des patients chroniques qui sont sûrs de (...)

Lire la suite sur Topsante.com

DIRECT Covid-19, les chiffres en France ce 16 avril : 5 914 patients en réanimation, plus de 300 décès
Rééducation post-AVC : comment ça se passe ? Quels progrès ?
Peut-on prédire l'âge de la ménopause ?
10 choses à savoir sur votre fréquence cardiaque
Faut-il acheter une montre connectée pour prendre soin de sa santé ?