Vaccination contre le Covid-19 : vers une vie avec plus de libertés ?

Vaccinés, certains Français retrouvent un semblant de normalité dans leur quotidien. Masquée, Eliane a reçu il y a quelques jours la deuxième dose du vaccin contre le Covid-19. Pas question pour autant de s'affranchir de gestes barrières à l'extérieur. Elle n’avait pas pris sa petite fille de 16 ans dans les bras depuis un an, alors les retrouvailles de la grand-mère et de la petite-fille, tout doit être parfait. Pour la première fois, elle s'affranchissent de la distanciation sociale. Avant d’être vaccinée, Eliane et sa petite-fille se voyaient peu et restaient à distance l’une de l’autre. L’occasion de briser la solitude, avec l'espoir de revoir également régulièrement ses amies.Trois scénarios différentsSelon le médecin et journaliste France Télévisions Damien Mascret, les autorités américaines ont publié “trois recommandations, avec trois situations différentes”. La première situation est celle de deux personnes vaccinées. Dans ce cas, “pas de problèmes, elles peuvent abandonner les gestes barrières, les masques, la distanciation”, assure le journaliste. La deuxième situation est celle d’une personne vaccinée qui rencontre une personne à bas risque. Là encore, “on peut abandonner à nouveau les gestes barrières”. “Mais il y a bien une situation où Eliane doit rester prudente”, poursuit Damien Mascret : il s’agit du cas où elle rencontrerait quelqu’un à haut risque, comme une amie de son âge, qui n’est pas vaccinée. Dans ce cas, il faudra continuer à appliquer les gestes barrières.