Vaccination contre le Covid-19 : les sportifs professionnels en sports collectifs doivent-ils être prioritaires ?

franceinfo
·1 min de lecture

Samedi 2 janvier France Bleu Pays Basque révélait que plusieurs joueurs de l'Aviron bayonnais ainsi qu'un membre du staff du club de rugby étaient touchés par la variante britannique du virus. Le club va rester fermé jusqu'au 7 janvier et il aura trois matchs de Top 14 à rattraper. Les Basques ont été contaminés lors de leur rencontre de Challenge européen face aux Anglais de Leicester le 19 décembre dernier. Les entraînements sont également arrêtés à Pau après des cas de Covid-19 au sein des joueurs. Cette situation repose avec acuité la question de l’accès au vaccin pour les sportifs professionnels, notamment dans les sports collectifs.

En novembre dernier, des épidémiologistes, dont Arnaud Fontanet, également membre du Conseil scientifique, s’étaient prononcés pour une vaccination prioritaire des sportifs, au nom de leur santé, arguant aussi qu'ils pourraient servir d’exemples pour inciter les Français à les imiter. Mais à l'heure où le vaccin tarde à arriver en masse, il n'est pas facile pour les joueurs de prendre position publiquement sur un tel sujet, à l’image du pilier du Racing 92 Hassane Kolingar : "Je ne maîtrise pas ce genre de choses, je laisse le club en décider, je préfère jouer au rugby", déclare-t-il. Dans un tel contexte, les joueurs n'ont pas envie (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi