Vaccination contre le Covid-19 : l'importance du sept jours sur sept

À Garge-lès-Gonesse (Val d'Oise), le taux d'incidence est de 834 pour 100 000 habitants, l'un des plus forts sur le territoire national. Dimanhe 4 avril, sur la place du marché, chacun est conscient que même faire ses courses est devenu un risque. "À mon âge, je m'inquiète. Il faut qu'on nous vaccine le plus rapidement possible", déclare une dame interrogée par l'équipe de France 3.Vacciner, même le dimanche Dans le centre de vaccination de la ville, le personnel soignant s'est porté volontaire pour ouvrir dimanche, le deuxième consécutif. "Tout le monde n'est pas disponible pour accompagner les personnes âgées en semaine", explique une patiente en attente de sa dose du vaccin. Rémy Compper, infirmier libéral, confirme que c'était devenu une nécessité : "La ville a été très touchée. C'est avec plaisir que nous sommes là pour vacciner en ce dimanche de Pâques."