Vaccination contre le Covid-19 : l'armée en renfort

Déjà mobilisée sur certains week-ends "coup de poing", l'armée rejoint maintenant à temps plein le dispositif de vaccination contre le Covid-19. A l'hôpital Bégin à Paris, les militaires vaccineront 1 000 personnes par jour. "On a une organisation qui a déjà fait ses preuves sur deux week-ends, maintenant on a plus qu'à adapter le dispositif de manière progressive", détaille le Général Vincent Duverger, directeur de l'hôpital d'instruction militaire Bégin. Au total, sept hôpitaux militaires à travers le pays accueilleront du public. Un complément qui soulage Ces renforts viendront en complément des 35 vaccinodromes civils, la grande promesse du gouvernement. Certains, géants, comme le Stade de France (Seine-Saint-Denis) sont prêts. D'autres, plus petits, comme celui de Garges-lès-Gonnesse (Val-d'Oise), accélèrent en ouvrant dorénavant le dimanche. "Les personnes qui sont âgées n'ont pas forcément quelqu'un qui peut les accompagner la semaine", témoigne une patiente qui attend son tour. A partir de ce lundi 5 avril, 46 centres à travers la France pourront donc vacciner 1 000 personnes par jour.