Vaccination contre le Covid-19 : les infirmiers sont "maintenant considérés comme des professionnels de santé à part entière", se félicite le syndicat Sniil

franceinfo
·1 min de lecture

"C'est avec beaucoup de satisfaction que les infirmières et les infirmiers vont maintenant pouvoir être considérés comme des professionnels de santé à part entière", a salué samedi 27 mars sur franceinfo Catherine Kirnidis, présidente du Syndicat des infirmières et infirmiers libéraux (Sniil). Elle réagit à l'autorisation, inscrite dans un décret paru ce samedi, pour les infirmiers de prescrire le vaccin contre le Covid-19. "Ca va permettre d'accélérer le rythme" dans les centres de vaccination, souligne-t-elle. Pour le reste, "on attend des doses", notamment pour aller vacciner à domicile les personnes qui ont du mal à se déplacer.

franceinfo : Les infirmiers ont à leur tour le droit de prescrire et de procéder aux injections de vaccin contre le Covid. Vous êtes satisfaite ?

Catherine Kirnidis : On avait déjà le droit de faire les injections. Ce que nous n'avions pas le droit de faire c'est la prescription, c'est-à-dire qu'on était obligés d'en référer à un médecin, ce qui ralentit le processus. Donc, oui, nous sommes satisfaits parce qu'avec le Sniil nous travaillons depuis le mois de janvier à faire bouger les lignes, pour que les infirmières et les infirmiers puissent prescrire et vacciner. On était en discussion avec le ministère et on avait du mal à comprendre ce qui coinçait. On a enfin débloqué la situation et c'est avec beaucoup de satisfaction que les infirmières et les infirmiers vont maintenant pouvoir être considérés comme des professionnels de santé à part (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi