Vaccination contre le Covid-19 : ce que dit l'Institut Pasteur à propos d'une possible fin des gestes barrières à l'automne

franceinfo
·1 min de lecture

Pourra-t-on dire adieu à l'épidémie de Covid-19 à l'automne prochain ? A ce stade, l'Institut Pasteur estime qu'un Français sur cinq a été infecté par le virus (entre 18% et 22%) depuis le début de la pandémie. Il est donc vain de miser uniquement sur les infections naturelles pour atteindre l'immunité collective et les espoirs reposent désormais sur la campagne de vaccination. Mais l'Institut Pasteur estime qu'il faudrait atteindre un taux de couverture vaccinale d'environ 90% des adultes, dans un article paru mercredi 7 avril, pour espérer autoriser "un relâchement total" des mesures barrières à l'automne.

>> Covid-19 : retrouvez toutes les informations dans notre direct

En s'appuyant sur les dernières données cliniques disponibles, les modélisateurs retiennent désormais l'hypothèse d'une réduction de 90% des formes graves chez les personnes vaccinées contre le Covid-19 et d'une réduction de 80% de la "susceptibilité", c'est-à-dire du risque d'être infecté.

Les chercheurs ont d'abord fixé un objectif d'admissions à l'hôpital à ne pas dépasser : un millier par jour, soit trois fois moins que lors des première et deuxième vague du printemps et de l'automne 2020. Ils ont ensuite calculé le taux de couverture vaccinale nécessaire pour ne pas franchir ce seuil, à partir duquel la pression sur le système de santé est jugée excessive. En considérant qu'une personne infectée en contamine trois autres (R0 = 3), il faudrait alors vacciner 90% des plus de 65 ans et 70% des 18-64 (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi