Vaccination contre le Covid-19 : le délai entre chaque dose est maintenu

Olivier Véran n’a pas suivi les recommandations de la Haute autorité de santé. Mardi 26 janvier, le ministre de la Santé a réaffirmé ses positions. Le délai entre chaque injection d’une dose du vaccin contre le coronavirus va rester de trois à quatre semaines. La Haute autorité de santé préconisait de l’allonger afin de faire profiter d’une première dose à un plus grand nombre de personnes. "Le gouvernement a choisi la voie de la prudence" Sur le plateau du 12/13 mardi 26 janvier, le journaliste et médecin Damien Mascret estime que "le gouvernement a choisi la voie de la prudence" et qu’un changement de politique n’aurait pas eu un impact assez significatif. Même si on retarde de 21 à 42 jours, il faudra, de toute manière, injecter "cette deuxième dose, donc il n’y avait pas un gain suffisant pour prendre le risque d’une baisse d’efficacité", explique Damien Mascret.