Vaccination contre le Covid-19 : le Conseil d'Etat maintient le partenariat avec Doctolib pour la gestion des rendez-vous

franceinfo
·1 min de lecture

Le Conseil d'Etat a validé, vendredi 12 mars, le partenariat entre le ministère de la Santé et la plateforme Doctolib pour la gestion des rendez-vous de vaccination contre le Covid-19. Plusieurs associations et syndicats avancent que ce partenariat ne permet pas de protéger suffisament les données médicales. Des inquiétudes jugées infondées par la plus haute juridiction administrative, qui a rejeté leur demande de suspension de ce contrat entre Doctolib et l’Etat, signé en janvier.

>> Covid-19 : suivez les dernières infos sur l'épidémie dans notre direct

Les 13 requérants, dont la Fédération des médecins de France et le Syndicat de la médecine générale, "estimaient que l’hébergement des données de Doctolib par la filiale d’une société américaine comportait des risques au regard de demandes d’accès par les autorités américaines", détaille le Conseil d'Etat dans un communiqué. Doctolib, de son côté, argue que des protections juridiques ont été mises en place pour protéger les données hébergées par Amazon des autorités américaines, rapporte Le Monde (article payant).

>> Quatre choses à savoir sur AWS, le lucratif business d'Amazon dont vous n'avez sans doute jamais entendu parler

Le juge des référés a conclu que "le niveau de protection des données concernées n’est pas manifestement insuffisant au regard du risque invoqué par les associations et syndicats requérants", ajoutant que le contrat avec Doctolib comprend "une procédure spécifique en cas de demandes d’accès par une (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi