Vaccination contre le Covid-19 : éviter les gaspillages

Au Palais des Sports de Gerland à Lyon (Rhône), 2000 doses sont injectées par jour. Un rythme soutenu, permis notamment grâce à la septième dose, prélevée dans le flacon de Pfizer. "On optimise au maximum", s'exclame un infirmier prêt à piquer un patient. "Grâce à cette septième dose, nous avons pu gagner trois jours sur le prochain groupe à vacciner", explique la responsable du site. Les chercheurs de vaccin À Marseille (Bouches-du-Rhône), tous les soirs, des fils d'attente s'allongent devant les centres de vaccination. Dans leurs rangs, des personnes en quête d'une dose restante, laissée par un rendez-vous annulé. "Je tente ma chance" raconte un homme avec pourtant un rendez-vous à la fin du mois. Lundi 5 avril, 93 personnes ont ainsi pu bénéficier de la vaccination.