Vaccination contre le Covid-19 : à Marseille, des habitants peinent à décrocher un rendez-vous

Pour se faire vacciner, il faut parfois se déplacer dans des centres parfois très éloignés de son lieu de domicile. Une habitante âgée du centre de Marseille (Bouches-du-Rhône) a dû payer un taxi pour se rendre dans l’un d’eux, car elle ne conduit plus. "Ce n’est pas du tout mon secteur", révèle-t-elle aux caméras de France 2, lundi 22 février. Elle s’est déplacée dans le nord de la ville pour recevoir une injection. Deux autres femmes, elles aussi âgées, ont dû rouler 30 minutes pour atteindre le même centre. "Cela fait un peu loin pour nous", admet l’une d’elles. Rendez-vous difficiles à obtenir Dans ce centre, le troisième mis à la disposition des habitants par la municipalité, environ 100 patients se pressent chaque jour pour se faire vacciner, mais le rendez-vous n'est pas toujours aisé à obtenir. Mohamed Chnigri, diabétique et âgé de 72 ans, devrait être prioritaire. "Au téléphone, il n'y a personne qui répond", affirme-t-il pourtant, dépité. De son côté, Le docteur Saïd Ouichou, médecin installé à proximité du centre de vaccination, estime que les habitants des quartiers nord de Marseille sont lésés dans l’accès au vaccin. Une partie de cette population ne maîtrise en effet pas forcément la langue francaise ni la technologie, ce qui lui complique considérablement la tâche.