Vaccination contre le coronavirus : des soignants non prioritaires vaccinés

Dans les services de réanimation ou aux urgences, les soignants sont sur la ligne de front dans la lutte contre le Covid-19. Mais seuls ceux qui ont plus de 50 ans sont prioritaires pour être vaccinés. Pourtant, à la clinique du Landy, située à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), certains jeunes soignants ont pu être vaccinés grâce à des doses restantes. “Ça nous rassure pour les patients, pour les autres professionnels aussi (...) On se protège les uns les autres”, explique Laure Maubert, directrice des soins infirmiers et vaccinée. Priorité aux plus âgés et aux plus fragiles Actuellement, en France, les résidents des Ehpad sont prioritaires pour la vaccination, ainsi que les plus de 75 ans, mais aussi les personnes atteintes de pathologies graves et les soignants de plus de 50 ans. Pour les autres, il n’y a pas assez de doses. Pourtant, prioriser les médecins et les infirmiers plus jeunes permettrait de faire face à l’épidémie selon un urgentiste.