Vaccination contre le coronavirus : les Pays-Bas se lance après tout le monde

La campagne de vaccination contre le Covid-19 aux Pays-Bas ne devait commencer que vendredi 8 janvier. Mais sous pression, le gouvernement a avancé le début des vaccinations mercredi 6 janvier. Ce retard à l’allumage a suscité de vives attaques de la part de l’opposition qui a réclamé la démission du ministre de la Santé. Mardi, devant les députés, le Premier ministre a reconnu des erreurs dans la stratégie vaccinale. Priorité aux personnels soignants Le gouvernement avait misé sur le vaccin d’un autre laboratoire, celui d’AstraZeneca qui ne nécessite pas la même température de conservation que celui de Pfizer/BioNTech. Pour les Pays-Bas, il s’agit de rattraper leur retard le plus rapidement possible et le pays va adopter une stratégie à peu près similaire à celle de la France. Ce sont les personnels hospitaliers et les travailleurs des maisons de retraite qui vont bénéficier du vaccin contre le Covid-19 dans les prochaines semaines.