Vaccination : Cinq pistes de la commission temporaire du CESE pour améliorer la campagne anti-Covid-19

Oihana Gabriel
·1 min de lecture

CORONAVIRUS - La commission temporaire qui travaille sur la vaccination anti-Covid-19 depuis décembre faisait un point d’étape ce mardi

Une lenteur qui questionne. « Si on suivait le rythme actuel, il faudrait attendre septembre 2023 pour avoir vacciné tous les adultes qui le souhaitent », souligne Pierre Lafont, co-rapporteur de la commission temporaire « vaccination ». Loin des engagements d’Emmanuel Macron qui promettait que d’ici la fin août, tous les Français volontaires seraient vaccinés...

Ce mardi après-midi, le Conseil économique, social et environnemental (Cese) faisait un point d’étape concernant la campagne vaccinale contre le Covid-19. Avec deux travaux en parallèle : ceux de la commission temporaire « vaccination », composée de membres du Cese et ceux du collectif citoyen avec 35 Français tirés au sort. Malheureusement, ces (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus : Le Cese lance une consultation sur le « passeport vaccinal »
Vaccination : Le gouvernement a fait appel à un cabinet de conseil privé pour l’aider dans sa stratégie vaccinale
Vaccination : Le collectif des 35 citoyens tirés au sort se met au travail dès samedi
Coronavirus : « En période d’incertitude, la parole scientifique reste un refuge », assure le sociologue Michel Dubois