Vaccination : cinq décès en France de personnes âgées, pas de lien établi avec l'injection

·2 min de lecture

Cinq décès de personnes "âgées ou très âgées avec des comorbidités" qui avaient reçu une injection du vaccin contre le Covid-19 ont été recensés en France, sans qu'un lien soit établi à ce stade entre leur mort et une réaction au vaccin. 139 cas d'effets indésirables ont également été enregistrés.

Cinq morts de "personnes âgées ou très âgées avec des comorbidités", qui avaient reçu une injection du vaccin Pfizer/BioNTech, ont été recensées en France à ce jour, sans qu'un lien soit établi à ce stade entre leur décès et une réaction au vaccin, a-t-on appris mardi auprès des autorités de santé. "Au niveau national nous avons enregistré 139 cas d'effets indésirables et cinq décès ont été enregistrés par les centres régionaux de pharmacovigilance" de Tours, Nancy et Montpellier, a précisé le ministère des Solidarités et de la Santé, alors que près de 480.000 doses de vaccin contre le Covid-19 ont été injectées en France depuis le 27 décembre.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mardi 19 janvier

Des personnes âgées avec des comorbidités

"Au regard des éléments dont nous disposons à ce jour, rien ne permet de conclure que les décès rapportés sont liés à la vaccination. Tous sont survenus chez des patients âgés en Ehpad", a ajouté un peu plus tard l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), interrogée par l'AFP.

"Dans tous les cas, il s'agit de personnes âgées ou très âgées avec des comorbidités", a ajouté la source au ministère. Ce qu'a confirmé le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors d'une visite dans un centre de vaccination à Nancy. "Ce sont des personnes qui ont pu décéder dans les jours qui ont suivi la vaccination sans pour autant présenter des signes de réaction allergique" après l'injection, a-...


Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :