Vaccination chez les enfants : le Pr. Arnaud Fontanet jette un pavé dans la mare

·1 min de lecture

L'inquiétude monte en vue de la rentrée scolaire du 2 septembre prochain. Alors que le protocole sanitaire dans les établissements sera dévoilé prochainement par le ministère de l'Éducation nationale, le ministère de la Santé fait de la vaccination des adolescents de 12 à 17 ans une priorité. En revanche, les enfants de moins de 12 ans eux vont devoir patienter, selon les informations d’Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l'Institut Pasteur.

Ce lundi 23 août, Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique, était invité dans Le grand entretien de France Inter pour évoquer la situation sanitaire. Après avoir parlé de la vaccination des 12-17 ans qui est une réussite avec la moitié des adolescents primo-vaccinés, Arnaud Fontanet a évoqué la tranche inférieure. Pour les enfants de moins de 12 ans, les essais se poursuivent dans le but d’avoir un maximum de données sur la tolérance et l’innocuité des vaccins. Les résultats de ces études devraient arriver en novembre-décembre. Conséquemment, le vaccin chez les 5-12 ans devrait arriver en 2022, a expliqué Arnaud Fontanet.

Quant à l’organisation de la rentrée scolaire, Arnaud Fontanet a souligné l'importance de la ventilation, de l'aération des locaux, du port du masque et des purificateurs d'airs dans les établissements. Puis, l’épidémiologiste a évoqué un élément qui pourrait être testé dans les école primaires : un dépistage deux fois par semaine. Si ce dépistage remporte au moins 50% d'adhésion, il permettrait de dépister rapidement (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDEO - Didier Raoult tenté par la politique ? Sa réponse cash à Laurence Ferrari
Fini les vacances ! Emmanuel Macron quitte Brégançon "le teint hâlé" et en "super forme"
"Ça a été dur" : Estelle Denis explique pourquoi elle tourne la page après "4 ans exceptionnels"
Lady Penny : pourquoi la "seconde femme" du prince Philip va de nouveau faire parler d'elle
PHOTO - Alexandre (L'amour est dans le pré) le visage en sang , Mathieu poste un cliché inquiétant

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles