La vaccination bel et bien «obligatoire» dès février en Autriche

·1 min de lecture
© Kenzo Tribouillard / AFP / POOL

L'Autriche rend la vaccination obligatoire. A compter de début février, les adultes devront se vacciner contre le coronavirus, sous peine d'une forte amende, a indiqué dimanche le chancelier autrichien, Karl Nehammer. "Comme prévu, nous allons rendre la vaccination obligatoire début février" pour les plus de 18 ans, a indiqué à Vienne en conférence de presse le chef conservateur du gouvernement, conscient du caractère "sensible" de cette première en Europe qui divise la société. Toute la semaine, des débats houleux ont eu lieu au Parlement concernant ce projet, alors qu'environ 71,5% de la population dispose à ce stade d'un schéma vaccinal complet. "C'est un projet sensible" mais "conforme à la Constitution", qui nécessite "une phase d'adaptation" permettant aux récalcitrants de se faire vacciner "jusqu'à la mi-mars", a-t-il détaillé.

Ce sont 27.000 personnes qui manifestaient encore samedi dans la capitale autrichienne contre cette mesure controversée, accusée de bafouer les libertés individuelles. "Après, des contrôles seront effectués" et ne pas être vacciné constituera un "délit" passible de "sanctions" financières variant entre 600 et 3.600 euros, en cas de récidive.

Jusqu'à quatre amendes par personne

Tous les non-vaccinés vont recevoir une convocation en vue de l'administration d'une première injection et ceux qui ne se présenteront pas recevront une amende après des relances. La loi prévoit jusqu'à quatre amendes par individu. La police va être habilitée à effectuée ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles