Vaccination anti-Covid : au Mans, les enfants fragiles reçoivent leur première dose

·1 min de lecture

Une ambiance de Noël à l'étage du vaste centre de vaccination du Mans. Le personnel accueille les enfants âgés entre 5 et 11 ans éligibles pour le vaccin anti-Covid-19. Il s'agit des enfants les plus fragiles, avant l'ouverture à tous dès ce mercredi. En marge de la visite du Premier ministre Jean Castex dans la préfecture de la Sarthe, Europe 1 s'est rendue dans un centre de vaccination en plein travail à quelques jours des fêtes de Noël.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

La signature de l'autorisation de vaccin

"On va vous laisser signer l'autorisation de vaccin", abonde une infirmière pédiatrique à la mère de Léna, 11 ans, après s'être assurée que la petite fille n'ait pas de fièvre. Dans un petit box, Léna s'apprête à recevoir sa première dose. "Du coup, tu es d'accord pour qu'on fasse le vaccin, là tout de suite", demande la maman, à qui l'adolescente répond d'un timide "Oui".

Il ne manque plus que le fameux sérum apporté par la pharmacienne des pompiers. Surmontée d'une aiguille plus fine, la seringue vient d'être spécialement préparée avec du Pfizer, dilué trois fois pour être adapté à la corpulence des enfants.

>> LIRE AUSSIVaccination des enfants : 68% des parents y sont opposés, selon un sondage

Une évidence pour la maman

"Parfait ma grande, tu as été super", lance l'infirmière à la jeune fille. "Oui, ça va. Ça ne fait pas mal du tout", acquiesce Léna quelques secondes après reçu le vaccin. Pour la maman, c'était une évidenc...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles