Vaccination anti-Covid-19 : le collectif de 35 citoyens installé dès samedi

Source AFP
·1 min de lecture
Le Cese a finalisé le tirage au sort de ces 35 citoyens français et ce « panel », composé de 18 femmes et 17 hommes venant de toutes les régions.
Le Cese a finalisé le tirage au sort de ces 35 citoyens français et ce « panel », composé de 18 femmes et 17 hommes venant de toutes les régions.

Le collectif de 35 citoyens français tirés au sort pour « ?partager les préoccupations? » et « ?interrogations? » de la société française quant à la campagne de vaccination, sera installé samedi 16 janvier 2021, a indiqué vendredi le Conseil économique, social et environnemental (Cese) chargé par Emmanuel Macron de sa mise en place. Le Cese a finalisé le tirage au sort de ces 35 citoyens français et ce « ?panel? », composé de 18 femmes et 17 hommes venant de toutes les régions, se veut « ?représentatif de la diversité française? », notamment en termes d'âge, d'habitat, de catégories socioprofessionnelles et de niveaux d'études.

Selon le conseiller du Cese et corapporteur du projet Pierre Lafont, parmi ces personnes 17 % se sont déclarées hostiles à la vaccination, 45 % indécises et 38 % favorables. « ?La démarche a été assez bien accueillie par les personnes contactées et simplement 24 % des citoyens ont refusé? », a-t-il assuré lors d'une conférence de presse en ligne, précisant que l'installation de ce collectif se ferait par visioconférence en raison de la crise sanitaire.

À LIRE AUSSICovid-19 : l'après-vaccin

Lancement d'une plateforme de consultation

Le groupe travaillera en « ?trois séquences? » : jusqu'à la fin mars, il devra « ?accompagner? » la « ?préparation de la campagne de vaccination par cibles prioritaires puis grand public? », jusqu'à la fin juillet « ?accompagner la campagne de vaccination grand public? » et, après juillet, « ?établir le bilan [...] Lire la suite