Vaccination anti-Covid-19 : un coût exorbitant pour les finances publiques

·1 min de lecture
Jugée pour sa lenteur au démarrage, la campagne de vaccination contre le Covid-19 en France risque de coûter « un pognon de dingue », selon l’expression consacrée.
Jugée pour sa lenteur au démarrage, la campagne de vaccination contre le Covid-19 en France risque de coûter « un pognon de dingue », selon l’expression consacrée.

La campagne de vaccination contre le Covid-19 se poursuit en France, avec le déploiement du vaccin Janssen dans les pharmacies cette semaine. En tout, 30 millions de personnes en France devraient être vaccinées d'ici au mois de juin, avec l'un des quatre sérums d'ores et déjà disponibles. Face à cette entreprise titanesque se pose la question du coût de cette campagne pour les finances publiques. Alors que le gouvernement avait provisionné 1,5 milliard d'euros pour le financement de la Sécurité sociale en 2021, l'addition de ces vaccins pourrait bien être supérieure aux 4 milliards d'euros maximum évoqués par Olivier Dussopt, le ministre des Comptes publics, en mars dernier sur Europe1.

Cette facture pourrait même avoisiner les 5,7 milliards d'euros, d'après des estimations de parlementaires évoquées ce lundi 26 avril par LCI. Ces travaux se basent sur la campagne contre la grippe H1N1, une méthode contestée par certains élus. « Une logistique très particulière et coûteuse a dû être déployée, ce qu'il n'y avait pas du tout avec le vaccin contre la grippe. Ça coûtera plus cher, c'est évident », prévient Sonia de La Provôté, sénatrice du Calvados et rapporteuse du dossier, auprès de LCI.

À LIRE AUSSICovid-19 : seulement 36 % des jeunes souhaitent être vaccinés

La rémunération des médecins fait débat

Le coût d'un vaccin prend en compte plusieurs facteurs. Il y a évidemment l'achat des doses, dont les prix sont non seulement secrets mais aussi arbitraires, le tari [...] Lire la suite