Un vaccin chinois homologué par l'OMS, la décrue se poursuit en France... le point sur le coronavirus

·2 min de lecture

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 en France et dans le monde.

La situation en France

La décrue des principaux indicateurs de la maladie du Covid-19 s'est poursuivie lentement vendredi, avec notamment 5.101 malades en soins critiques, selon les données de Santé publique France. Le nombre de malades dans ces services, qui traitent les formes les plus graves du Covid-19, est en baisse assez régulière depuis un pic à 6.001 le 26 avril dernier. Il était de 5.231 jeudi.

Cet indicateur, surveillé de très près par les autorités sanitaires, avait atteint un pic à environ 7.000 patients lors de la première vague du printemps 2020. Le chiffre des entrées quotidiennes s'est établi à 269 malades vendredi, contre 273 la veille. Il fluctue assez largement, depuis un plus haut de 673 admissions sur 24 heures enregistré le 7 avril dernier pour la troisième vague. Mais reste là encore orienté à la baisse.

Le nombre total de personnes hospitalisées, avec 26.331 patients, est en baisse par rapport à la veille (26.985). Sur 24 heures, 1.140 personnes ont été admises dans les hôpitaux, contre 1.551 jeudi.

A lire aussi :Macron annonce la vaccination «sans limite d'âge», la veille pour le lendemain

A lire aussi :Covid-19: les jeunes ont de plus en plus l’intention de se faire vacciner

A lire aussi :Covid-19: le Conseil scientifique met en garde contre une "4e vague"

- Le vaccin chinois Sinopharm homologué par l'OMS -

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a accordé vendredi son homologation d'urgence au vaccin chinois contre le Covid Sinopharm. L'OMS a déjà homologué les vaccins de Moderna, Pfizer-BioNTech, AstraZeneca et Johnson & Johnson (Janssen). Cette procédure aide les pays qui n'ont pas les moyens de déterminer eux-mêmes l'efficacité d'un vaccin et permet au système Covax (distribution de(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles