Vaccination des 5-11 ans : le Comité d'éthique approuve, mais à quelles conditions ?

·1 min de lecture

La vaccination contre le Covid-19 sera ouverte à tous les enfants de 5 à 11 ans à partir de mercredi "si tout va bien", a affirmé samedi le ministre de la Santé Olivier Véran. Pour l'heure, seuls les enfants fragiles, souffrant de comorbidités y ont droit depuis le 15 décembre. Le Comité consultatif national d'éthique a rendu son avis et est donc favorable à l'ouverture de la vaccination pour tous les enfants. Mais sous certaines conditions. 

70% des parents opposés à la vaccination de leurs enfants

Le Comité national d'éthique exclut en effet la mise en place de l'obligation de se faire vacciner pour les 5-11 ans : cela doit rester sur la base du volontariat. Autre condition pour l'instance, il ne faudra pas non plus imposer un pass sanitaire aux enfants. Enfin, il faudra faire de la pédagogie auprès des parents. Ils sont en effet à 70% contre le fait de vacciner leurs enfants, selon un dernier sondage. Pour autant, même si peu d'enfants reçoivent le vaccin, il y aura tout de même des bénéfices comme l'assure Alexandra Benacky, membre du comité.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

"Si la couverture vaccinale est de 20%, on pourrait réduire au moins de 40% le risque d'infection des enfants. Donc même si on arrive à obtenir un petit pourcentage de vaccination, il y aurait déjà un bénéfice. Mais de toute façon, les enfants vaccinés maintenant ne vont pas limiter la cinquième vague. Ils vont permettre de limiter la sixième vague", explique-t-elle...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles