Vaccination à Nice : Près de 350 personnes du CHU suspendues et « plus d’une centaine en cours de régularisation »

·1 min de lecture

COVID-19 - L'obligation vaccinale est entrée en vigueur depuis ce mercredi pour les soignants

Sur les 7.500 personnels du CHU l’hôpital de Nice, « 350 personnes ont été suspendues dès ce matin et une centaine est en cours de régularisation », a indiqué la communication de l’hôpital confirmant une information de France Bleu Azur. La raison ? Elles n’ont pas présenté une preuve de vaccination.

Selon la loi 5 août, tous les métiers de l’hôpital doivent justifier d’une première injection, d’une contre-indication vaccinale ou d’une contamination récente à partir de ce mercredi, sinon ils s’exposent à la suspension immédiate de leur contrat de travail, sans rémunération. Ceux qui ont reçu une première dose ont, quant à eux, un mois pour effectuer la deuxième.

La direction de l’hôpital s’est félicitée d’avoir tout de même 95 % de son personnel vacciné, d’après les informations de la radio locale. L’hôpital a par ailleurs assuré être en mesure d’assurer la totalité de l’offre de soin du CHU « malgré quelques difficultés dans la gestion des flux de patients ou encore dans les services d’urgences ».

Mais du côté des syndicats, on s’inquiète. Le secrétaire départemental de la branche santé Force ouvrière, Michel Fuentes, se demande : « Vu la situation dans les services, comment les cadres vont-ils gérer ? Comment va s’organiser la continuité des soins ? ». Dans u(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus dans les Alpes-Maritimes : Les pompiers mobilisés contre la vaccination obligatoire (et les licenciements associés)
Coronavirus : Des soignants « anti-vaccins » raccrochent leur blouse, quitte à « changer de pays »
Pass sanitaire à Nice : « Pas vaccinés », « fatigués du test antigénique », ils ont utilisé le QR code de leurs proches

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles