Vaccin Spoutnik V : l'OMS tire la sonnette d'alarme, la Russie cherche à rassurer

·1 min de lecture

L'OMS tire la sonnette d'alarme, après avoir identifié des problèmes relatifs au vaccin russe Spoutnik V, controversé. Mais le Kremlin s'est empêché de monter au créneau pour défendre le précieux produit, fierté nationale (premier vaccin trouvé contre le Covid-19). Le service de pré-qualification de l'OMS a publié une note qui fait la liste d'un certain nombre de problèmes découverts lors d'une inspection entre le 31 mai et le 4 juin sur un site de production de Pharmstandard - Ufa Vitamin dans la ville d'Oufa, au sud-ouest de la Russie. Le vaccin Spoutnik V est déjà utilisé dans 40 pays dont la Russie, le Mexique, l'Argentine, l'Inde, le Pakistan ou encore l'Iran, le Kenya et l'Algérie, selon des données collectées par l'AFP. Les inspecteurs avaient notamment constaté des problèmes dans les données de surveillance du processus de fabrication et de contrôle qualité. Plusieurs points s'inquiètent de la surveillance de l'aseptisation du processus de fabrication et de mise en flacon du vaccin, ainsi que les mesures pour éviter la contamination et la traçabilité.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov a expliqué qu'il y a eu "certaines insuffisances identifiées par le groupe d’inspection, et de ce que nous savons, elles ont été prises en compte et tout ce qui devait être changé a été changé". "Bien entendu que les contrôles nécessaires par les organismes de contrôles sont en place. Il est évident qu'il s'agit du contrôle le plus strict possible", a-t-il aussi déclaré. Interrogée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un référendum sur l’indépendance de l’Ecosse “insensé” pour le Royaume-Uni, priorité à l'économie !
Hong Kong : pour le Royaume-Uni, la Chine fait “une démonstration glaçante de sa campagne pour faire taire l'opposition"
Nucléaire iranien : l'Allemagne ouverte à un accord
Voiture d’occasion : de lourdes peines de prisons prononcées dans l'affaire de fraude à la TVA
Cryptomonnaies : Binance nie son implication dans l'enquête sur la disparition de milliers d'euros de cryptoactifs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles