Le vaccin russe Spoutnik V pas autorisé dans l'UE avant juillet, selon la France

·1 min de lecture

Alors que les campagnes de vaccination contre le Covid-19 restent très poussives en Europe continentale, face à la troisième vague, de nombreuses voix s'élèvent en faveur de l'achat de doses du vaccin Spoutnik V. Reste que ce dernier ne pourra pas être autorisé au sein de l'UE "avant la fin du mois de juin", selon le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes. "Il y a une première étape d'examen (du dossier de validation) qu'on appelle revue scientifique qui sans doute, nous dit-on, s'écoulera au moins jusqu'à la mi-juin", a déclaré Clément Beaune devant la Commission des Affaires européennes du Sénat.

"Et ensuite il y a une dernière étape qui est l'avis de l'Agence européenne des médicaments (EMA) sur l'autorisation de mise sur le marché, qui prend encore quelques semaines. Donc ce n'est pas un vaccin qui est autorisable vraisemblablement avant la fin du mois de juin", a-t-il ajouté. A ce moment-là, l'UE devrait avoir "beaucoup plus de doses de vaccins disponibles (d'autres laboratoires, ndlr) donc le besoin sera beaucoup moins criant", a-t-il relevé au passage.

>> A lire aussi - Pas d’alcool pendant 2 mois si l’on prend le vaccin Sputnik ! Mauvaise nouvelle pour les Russes

Clément Beaune a également pointé les capacités de production limitées du vaccin russe et reproché à Moscou, après d'autres responsables français et européens, d'utiliser Spoutnik comme une arme de propagande sur la scène internationale. "Il y a des actes géopolitiques ou des coups de com' qui sont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vous pourrez bien amener puis récupérer vos enfants chez leurs grands-parents dans une autre région
Dette : "la France va devoir repenser ses dépenses publiques"
Face au Covid-19, la Corée du Nord vit un enfer, la Russie raconte
Avec son plan de relance, Joe Biden veut damer le pion à la Chine
Le Canada se refuse finalement à interdire des pesticides “tueurs d'abeilles"