Vaccin russe contre le Covid-19 : une étude préliminaire publiée dans "The Lancet" fait état d'une réponse immunitaire

franceinfo avec AFP et Reuters
·1 min de lecture

En annonçant le 11 août avoir développé un vaccin contre le Covid-19, Spoutnik V, la Russie n'avait pas publié de données, suscitant le scepticisme de chercheurs internationaux . Une étude préliminaire, publiée vendredi 4 septembre dans la revue britannique The Lancet, permet d'en savoir un peu plus : ces résultats montrent que le vaccin en cours de développement en Russie déclenche bien une réponse immunitaire et n'a pas entraîné d'effets indésirables graves.

Toutefois, ils ne prouvent pas encore que le vaccin protège efficacement contre une infection par le coronavirus, ce que devront encore montrer des études de plus grande ampleur, soulignent des experts.

Selon l'OMS, un total de 176 candidats vaccins sont en cours de développement dans le monde, dont 34 sont au stade des essais cliniques, ce qui signifie qu'ils ont commencé à être testés sur des humains. Parmi ceux-ci, huit sont en phase 3, la plus avancée.

Des tests sur 76 adultes volontaires

Le Spoutnik V se compose en fait de deux composants différents, administrés en deux injections successives, à trois semaines d'intervalle, détaille l'étude publiée vendredi dans la revue britannique The Lancet. Il s'agit de vaccins à "vecteur viral": ils (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi